En effet, ces nouvelles règles permettraient d'augmenter de manière significative les temps de vol et les amplitudes de travail de tous les navigants européens. Même si cela semble technique, et difficile à résumer en quelques lignes, il n'en demeure pas moins que l'on touche directement à la sécurité des vols. Tout le monde doit se sentir concerné, navigants, passagers, et même les dirigeants (qui ne devraient pas laisser leur(s) politique(s) de réduction des coûts rogner sur la sécurité), que ce soit pour les vols courts, moyens ou longs courriers.
Ne vous méprenez pas, le confort de vie que vous pensez voir chez les navigants n'est souvent qu'une façade, une illusion. Considérez la question au niveau européen. Notre métier est passionnant, mais fatigant, qu'on le veuille ou non. Les horaires décalés, les levers tôt, les nuits courtes, les décalages horaires, les effets des variations de pressurisation (à répétition sur court courrier), pour ne parler que des ces contraintes, sont de véritables facteurs de fatigue des équipages. 

Deadtired04.jpg
Oui, nous aimons notre métier et nous l'avons choisi, nous sommes en permanence vigilants sur la sécurité des vols, le professionnalisme attendu légitimement par nos passagers doit être irréprochable. Nous sommes volontaires pour accompagner les efforts nécessaires pour préserver la viabilité de nos compagnies. Mais nous sommes de plus en plus confrontés à la suprématie des exigences financières... Nous devons donc veiller à ce que les règles que les autorités souhaitent mettre en place garantissent un niveau élevé de sécurité. Nous vous le devons, nous nous le devons. 

Deadtired03.jpg
Une pétition a été mise en place, au niveau européen, pour accompagner un lobbying important auprès des institutions et des politiques. Nous en sommes à près de 100 000 signatures. Cliquez ici

Voici également deux vidéos issues du site "Dead Tired" dont le nom est assez explicite, et que je vous invite à parcourir pour avoir plus d'informations.